Imprimer

Une remise de diplômes et de bourses virtuelle réussie pour le Cégep à Terrebonne

2020-12-15

Plus de 110 finissants du Cégep à Terrebonne ont reçu leur diplôme dans le cadre de deux cérémonies de remise de diplômes et de bourses virtuelles organisées les 10 et 11 décembre derniers.

En raison du contexte de la pandémie, il était impossible pour le cégep d’organiser sa traditionnelle remise de diplômes. Cependant, il était important pour l’établissement de souligner le parcours collégial de ses plus récents diplômés, d’où la tenue d’un événement virtuel. Le cégep avait préparé un « kit » du parfait diplômé que chaque finissant était invité à venir récupérer au cégep avant les cérémonies et à utiliser dans le cadre de la soirée. Le colis contenait un mortier, un porte-clés aux couleurs du cégep, un moût de pommes et canneberges et un cône de maïs soufflé coloré en plus du diplôme.

« Le Cégep à Terrebonne a diplômé plus de 350 étudiants au secteur régulier en 2020 et nous sommes très heureux que plusieurs d’entre eux aient participé à la remise de diplôme virtuelle. Chaque année, c’est environ le tiers des étudiants qui participent à la remise de diplômes et cette année n’est pas différente bien que notre événement ait été virtuel. Ce n’était certes pas le scénario envisagé, mais les étudiants étaient fiers qu’on pense à souligner leur diplomation », souligne madame Gabrielle Théroux, directrice intérimaire du Cégep à Terrebonne. 

Ces soirées ont également permis de reconnaître l’implication, l’engagement et l’excellence de certains diplômés alors que la Fondation du Cégep à Terrebonne et ses donateurs ont octroyé des bourses totalisant 9 100 $. La médaille du Gouverneur général et la bourse de 600 $ ont été remises à Jane Chouinard-Danjou, étudiante en Sciences de la nature, pour l’excellence de ses résultats scolaires, elle qui a obtenu une cote de rendement au collégial (cote R) de 36,77. De son côté, Thomas Choquette, lui aussi étudiant en Sciences de la nature, a reçu le prix d’excellence en français avec une moyenne de 96,25 %. Ce prix de 500 $ est remis à l’étudiant qui s’est démarqué quant à l’excellence de ses résultats en littérature, c’est-à-dire l’étudiant qui a obtenu les meilleurs résultats aux quatre cours obligatoires
de littérature.

Kim Duhamel, diplômée en Techniques de travail social, a quant à elle, mis la main sur le prix Leadership. L’implication académique et parascolaire ainsi que le leadership de cette étudiante ont ainsi été reconnus et une bourse de 500 $ lui a été offerte.

Par ailleurs, la Fondation a remis, pour la première fois, la bourse Mérite exceptionnel, qui vise à honorer et reconnaître le travail, la détermination et le courage d’un étudiant dont la vie et le parcours nous inspirent. Cette bourse de 500 $ a été attribuée à Émilie Bordonado, diplômée en Arts, lettres et communication. « Il y a des étudiants pour qui la vie est un défi au quotidien. Et pour certains, réussir à terminer leur parcours collégial est un accomplissement exceptionnel compte tenu des défis quotidiens auxquels ils doivent faire face. La Fondation a donc décidé de créer la bourse Mérite exceptionnel que nous avons remise, cette année, à Émilie dont le parcours nous a tous impressionnés », précise Joel St-Cyr, coordonnateur de la Fondation.

De plus, la Fondation a aussi procédé à la remise des bourses par programme et un lauréat dans chaque programme a obtenu une bourse de 500 $. Finalement, la Fondation a créé, exceptionnellement cette année, la bourse persévérance-COVID afin de souligner la fin de session des plus particulières vécue par les diplômés de 2020. Rappelons que le confinement a mené à la fermeture subite du cégep en mars dernier. Ainsi, un étudiant dans chaque programme s’est ainsi mérité une bourse de 250 $ pour sa persévérance.

« Toute la communauté collégiale du Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne se joint à moi pour féliciter nos diplômés de 2020. Chaque diplômé a sa propre histoire, mais ils ont ceci en commun : ils ont su faire preuve d’une capacité d’adaptation extraordinaire et relever leurs manches afin d’affronter le défi d’une fin de session à distance. Bravo à chacun d’entre eux », mentionne madame Gabrielle Théroux.