Imprimer

L'Empreinte Québécoise remporte deux prix prestigieux au Salon canadien du meuble de Toronto

2016-06-13

C’est avec beaucoup de fierté et deux reconnaissances d’excellence que l’Empreinte Québécoise est de retour de sa première exposition collective au Salon canadien du meuble de Toronto.

L’Empreinte Québécoise a été couronnée du Prix du plus beau nouveau kiosque, reconnaissant la qualité exceptionnelle du stand d’un nouvel exposant, ainsi que le Prix spécial – La plus belle chaise pour Étoffe, la berçante avant-gardiste conçue par Les Ateliers St-Jean et Guillaume Sasseville, dans le cadre de la démarche innovante de l’Empreinte Québécoise.

Pour l’équipe et les fabricants ayant relevé le défi de l’Empreinte Québécoise, l’obtention de ces prix marque un jalon important dans la démarche et vient souligner son accomplissement. Selon Véronique Paradis, chercheure en design stratégique chez INÉDI et membre fondatrice de l’Empreinte Québécoise, ces prix confirment la pertinence et le potentiel immense de ce parcours innovant qui vise à développer une signature distinctive des produits québécois. L’originalité et le savoir-faire ont été salués par l’ensemble des visiteurs, des détaillants et des médias. Des collaborations se dessinent déjà au-delà des frontières du Québec pour les créations issues de cette démarche unique.

Abondant dans le même sens, Jean-Claude Poitras, designer multidisciplinaire québécois de renommée internationale, membre fondateur de l’Empreinte Québécoise, s’est dit convaincu que cette première participation à un événement d’envergure représente un important virage pour l’avenir de l’Empreinte Québécoise. « Nous avons proposé une stratégie mobilisatrice pour positionner le Québec comme une figure de proue du design et notre participation au salon nous a permis de révéler tout le potentiel et la force de ce noyau créatif et fédérateur ». S‘inscrivant dans la tendance internationale de la co-création, cette initiative de co-design vise à faire rayonner l’expression de l’identité québécoise à travers des collections distinctives.

L’Empreinte Québécoise a ainsi su se démarquer avec éclat au Salon canadien du meuble et a annoncé officiellement son appel à la participation aux fabricants pour sa troisième cohorte. Les nouveaux membres seront appelés à s’engager pour 18 mois dans cette nouvelle aventure design dès l’automne prochain.

L’Empreinte Québécoise est une initiative des chercheurs d’INÉDI, en collaboration avec le créneau d’excellence ACCORD Design d’ameublement. Elle bénéficie de l’appui et du soutien financier du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et du gouvernement du Québec.

Photo : Étoffe, de Guillaume Sasseville, et de l’Atelier St-Jean, récipiendaire du Prix spécial de la meilleure chaise au Salon canadien du meuble à Toronto.  

Facebook : www.facebook.com/empreintequebecoise

Web : empreintequebecoise.ca