Vous êtes ici

Imprimer

Lettre ouverte d’Hélène Bailleu : Il était une fois le Cégep régional de Lanaudière en temps de pandémie

 

 

 Afin de suivre l’évolution de la situation, une « Foire aux questions » a été ajoutée au site web du cégep : www.cegep-lanaudiere.qc.ca/covid19.

Nous vous invitons à consulter cette section régulièrement puisqu’elle sera mise à jour continuellement.

 

2020-04-14

Depuis un mois maintenant, le quotidien des Québécois est chamboulé. Les gens sont confinés à la maison. Pendant ce temps, le personnel du Cégep régional de Lanaudière s’est mobilisé à la fois pour assurer la reprise de l’enseignement à distance depuis le 6 avril dernier et aussi pour préparer l’après-pandémie, à travailler l’avenir du Québec.

En effet, les enseignants travaillent quotidiennement à vitesse grand V pour passer d’un mode d’enseignement plus traditionnel à un mode d’enseignement à distance, avec tout ce que cela peut comporter de difficultés et de défis. Ces personnes dévouées le font parce qu’elles ont à cœur de sauver la session actuelle de leurs étudiants. Elles le font pour certains avec plusieurs enfants à la maison, car même si nous sommes à l’éducation supérieure désignée comme service essentiel, les garderies ne leur sont pas accessibles. Elles le font dans des conditions sans précédent pour s’assurer de diplômer nos finissants et d’offrir au Québec la force de travail dont il aura besoin, notamment dans les professions de la santé. Elles sont un exemple d’engagement professionnel.

Et qu’en est-il de notre personnel de soutien? Eux également sont mis à contribution, se mobilisent pour soutenir la poursuite des activités à distance. Plusieurs se sont réorganisés en télétravail. Pour certains, les heures de travail sont longues, par exemple à préparer du matériel informatique acheté par le Cégep en urgence afin de l’offrir en prêt aux étudiants qui n’en ont pas ou encore à la participation au service à l’auto pour livrer le matériel aux étudiants, qui n’ont plus accès à nos établissements.

Je veux également souligner l’apport de nos professionnels de tous les services qui travaillent d’arrache-pied à soutenir toutes les opérations du Cégep à distance, des communications à la formation continue, du soutien pédagogique pour la reprise de l’enseignement aux activités régulières d’admission, en passant par la mise sur pied de la plupart des services de soutien aux étudiants : bibliothèque en ligne, ligne de soutien psychosociale, soutien aux étudiants en situation de handicap, service d’orientation, aide pédagogique individuel, etc. Tous n’ont qu’un objectif : s’assurer de soutenir la réussite et la persévérance de nos étudiants en temps de crise.

Finalement, je tiens à mentionner le travail de nos cadres. Ces derniers travaillent du matin au soir pour réorganiser les activités dans des conditions qui évoluent rapidement. Pour eux, il n’y a plus de soir et de fin de semaine. Ils font preuve de souplesse, d’agilité et de créativité pour faire face à une situation exceptionnelle.

Il est donc facile de constater à quel point, tout le personnel du Cégep régional de Lanaudière se donne virtuellement la main pour s’assurer de maintenir l’essentiel de notre mission, dans des conditions sans précédent. Et si nous le faisons, c’est qu’évidemment, sans minimiser la crise sanitaire qui sévit actuellement et les drames humains qui sont vécus, nous croyons en l’avenir de nos jeunes. Je tiens à souligner le travail difficile, voire le courage du personnel du réseau de la santé pendant cette pandémie, particulièrement pour protéger nos aînés, ceux qui ont bâti notre Québec. Pour tout cela, chapeau bas!

Je ne peux toutefois passer sous silence la détermination de tout le personnel du Cégep régional de Lanaudière à soutenir l’éducation de nos jeunes pendant la crise. Ces jeunes qui le 12 mars dernier étaient devant un Québec plein de promesses pour eux, en plein essor économique, devant un marché de l’emploi florissant. Même s’ils sont moins sensibles au virus, nous leur avons demandé de mettre leur vie sur pause pour protéger les plus vulnérables. Ces jeunes sont maintenant devant un retour à la réalité bien incertain et nous leur devons de pouvoir s’appuyer sur la poursuite de leur projet éducatif pour faire face à cette nouvelle réalité bien plus complexe qui s’ouvre devant eux au sortir de la pandémie. Si nos aînés sont notre histoire, nos jeunes sont notre avenir.

Un immense merci à tout le personnel du Cégep régional de Lanaudière et à tout le personnel qui œuvre à l’éducation supérieure.

Hélène Bailleu
Directrice générale
Cégep régional de Lanaudière